Cereiso : le Centre de recherche d’ASKORIA

CereiSo : Centre de recherche interdisciplinaire Solidarités & Société

Prenant pour objet l’action sociale et les métiers des solidarités, et afin d’accompagner les acteurs du secteur social et médico-social à mieux décoder la complexité des phénomènes socio-territoriaux pour agir en connaissance de cause, CereiSo – le Centre de recherche d’ASKORIA – s’est donné pour mission d’analyser les évolutions sociales, institutionnelles et professionnelles dans le domaine de l’action sociale.

Les recherches conduites poursuivent un double objectif de production de connaissances et d’utilité sociale.

Le projet scientifique CereiSo

Le centre de recherche CereiSo élabore son projet scientifique pluriannuel, dans la continuité du projet politique et stratégique d’ASKORIA, autour d’objectifs forts .

rayonner

Faire rayonner l’activité scientifique d'ASKORIA

dans des réseaux scientifiques et professionnels élargis

expertises

Mettre les expertises des chercheurs

au cœur de la réalisation des projets de recherche

éclairer

Eclairer les choix et engagements d'ASKORIA

par une logique d’orientation scientifique

Un projet scientifique en 3 axes et 1 programme 

Le projet scientifique CereiSo porte sur 3 axes et 1 programme.
Chaque recherche déployée s’intègre dans d’entre eux, de façon transversale.

  • AXE 1 : Vulnérabilités, solidarités et professionnalités
  • AXE 2 : La dimension spatiale de l’action sociale : spécificités territoriales, représentations et pratiques
  • AXE 3 : Influence et cognition sociale
  • Programme NUTS : NUmérique et Travail Social

L’équipe de recherche s’intéresse en particulier aux questions en lien avec les dynamiques partenariales, les spécificités territoriales et les effets de contexte pour les organisations, les pratiques professionnelles et les situations des personnes concernées.

La signature scientifique CereiSo

Coopérer, expérimenter

Les recherches réalisées au sein du CereiSo témoignent d’une réelle interdisciplinarité.

Les personnes chargées de recherche au sein de l’équipe ont toutes un doctorat et sont issus de différentes disciplines (sociologie, géographie sociale, sciences de l’éducation, psychologie sociale).

Des chercheuses et chercheurs associés d’ASKORIA, avec des expertises thématiques spécifiques, contribuent activement à la production des travaux de recherche contractualisés.

Les travaux de recherche et d’accompagnement scientifique sont ainsi réalisés sur un mode collaboratif, afin :

  • d’enrichir les analyses,
  • de faciliter le transfert d’informations entre chercheurs, formateurs et professionnels,
  • et de garantir une meilleure appropriation des résultats par les personnes participantes.

Valoriser

Afin d’assurer la valorisation des travaux, des séances de séminaires mixtes chercheurs, professionnels, formateurs et étudiants peuvent être proposées, en s’appuyant sur la présentation des productions en cours ou finalisées.

Elles permettent également de faire appel à des contributeurs scientifiques extérieurs à ASKORIA pour venir discuter les travaux et les résultats avec les acteurs de terrain.

Ainsi, le centre de recherche d’ASKORIA participe à la
« médiation scientifique »
par des méthodes collaboratives mises en œuvre avec ses partenaires.

Une réelle attention est portée aux modes de valorisation et de diffusion des résultats des travaux engagés.

« Les recherches développées sont quasi systématiquement réalisées dans le cadre de recherches-action mettant en place des modalités de coproduction des connaissances via l’animation de groupes de recherche.

Selon les projets, ces groupes de recherche réunissent en moyenne une quinzaine de professionnels de l’action sociale sollicités au regard de leur expertise et de leur intérêt vis-à-vis du sujet traité.

Ces groupes de recherche ont vocation à co-définir la question de recherche avec les chercheurs-animateurs, choisir les modalités d’investigation, participer au recueil de données, analyser les matériaux et co-rédiger les écrits (rapports, articles, communication, etc).

Des séances de séminaires mixtes chercheurs/professionnels peuvent être proposées, en s’appuyant sur la présentation des travaux en cours permettent également de faire appel à des contributeurs scientifiques extérieurs à ASKORIA pour venir discuter les travaux et les résultats avec les acteurs de terrain. »

Yvette Molina, chercheuse et directrice du Centre de Recherche ASKORIA.

L’organisation des activités de recherche

Les activités de recherche, quel que soit leur statut, répondent soit à des appels à projet de recherche soumis à la concurrence sur les marchés publics, soit à des sollicitations directes de commanditaires ou partenaires.

Le partenariat pluriannuel entre ASKORIA et un organisme ou une structure :

Le Centre de recherche est alors mobilisé pour la partie recherche de ce partenariat.
Il s’agit de contrats de recherche pluriannuels qui durent entre 2 et 3 ans.
Les thématiques des projets de recherche peuvent varier d’un contrat à l’autre pendant toute  la durée du partenariat.

Exemple : le partenariat pluriannuel avec le Conseil département d’Ille-et-Vilaine

La prestation de recherche pour un commanditaire :

Dans ce cas de figure, la prestation porte sur un objet précis, sous la forme d’une contractualisation pluriannuelle (le plus souvent 2 ou 3 ans) sans reconduction à l’issue de la prestation.

Exemple : la Recherche-Intervention « référent de parcours » inter-départementale

Contacter CereiSo

L’activité scientifique au cœur des solidarités

Pour soutenir son activité, le Centre de recherche ASKORIA développe un ensemble d’activités scientifiques :

  • Publications dans revues et ouvrages scientifiques et/ou professionnels
  • Participation à des réseaux scientifiques nationaux et internationaux
  • Rattachement à des laboratoires de recherche académiques en tant que chercheurs associés
  • Interventions sur des événements scientifiques (journées d’études, colloques, séminaires, webinaires, tables rondes…)

La Communauté publie