14 février 2019

EN ATTENDANT OCTOBRE ?

 

Depuis fin 2017, le Campus des Solidarités tisse de nouveaux partenariats avec des associations, des collectivités, de simples citoyens pour explorer de nouvelles solidarités, de nouvelles pédagogies, de nouveaux engagements. Basé à ASKORIA, le Campus veut contribuer à ce que la Bretagne soit un fécond « social lab des solidarités ». Créer du possible, réfléchir les solidarités, contribuer à former de futurs militants des solidarités et surtout agir ! Ici et maintenant, demain et partout, par tous…


25 avril 2019 de 10h30 à 12h30 : lancement de l’application d’entraide INDIGO

 

 

Pour en savoir plus sur Indigo 

Conférence gratuite, pour réserver votre place c’est ici :

Réservation


10 au 21 mai 2019 : exposition « La beauté plurielle ou l’élégance à la française ? » de LeSoleilNoir(e)

 

LeSoleilNoir(e) est une artiste rennaise aux multiples facettes : maquilleuse, styliste, plasticienne et directrice artistique, elle propose sa vision de la « Beauté Plurielle », concept qu’elle utilise pour déconstruire les stéréotypes et préjugés sur l’image de femmes et d’hommes aux origines lointaines.
Exploratrice et conteuse d’histoire, elle vous invite à détourner votre regard sur des portraits qui s’animent aux travers de ses peintures, illustrations ou photographies. Faisant ainsi parler nos héritages qui dévoilent des esthétiques cosmopolites, elle révèle une beauté polymorphe, hors de la norme. Elle sublime ainsi l’élégance de personnages modernes ancrés dans notre société plurielle.

 

Crédit photo : Black Swan / LeSoleilNoir(e) et François Lepage

Exposition gratuite visible tous les jours de 8h à 18h dans les locaux d’Askoria – 2, avenue du Bois Labbé – Rennes


16 mai 2019 de 19h à 22h : ciné-débat « Les invisibles »  de Louis-Julien Petit suivi d’une rencontre avec des associations locales

 

 

 » Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis !  » (Allociné)

 

Le collectif d’étudiant.e.s engagé.e.s « Aux règles citoyen.ne.s » vous propose : 

  • En amont de la projection, de rencontrer sur leurs stands des associations locales engagées auprès des femmes.
  • A l’issue de la projection de retrouver ces mêmes associations pour échanger sur le thème des inégalités d’accès à l’hygiène pour les femmes en situation de précarité

Tarif : protections hygiéniques (serviettes, tampons, cup,…) reversées à une association

Lieu : Askoria – 2, avenue du Bois Labbé – Rennes

Réservation


21 mai 2019 de 18h à 20h : dans le cadre du festival Rennes au Pluriel, ciné-débat « la mort de Danton »  d’Alice DIOP, suivi d’un débat

Steve a 25 ans, la dégaine d’un « loulou des quartiers » ceux-là même qui alimentent les faits-divers sur la violence des banlieues. Il faut dire que « petite racaille », il l’était encore il y a quelques mois. Avec ses potes, compagnons d’infortunes, il « tenait les barres » de sa cage d’escalier, rêvant d’une vie meilleure entre les vapeurs des joints qu’ils se partageaient entre amis.

En septembre 2008, il décide subitement de changer de vie. À l’insu de ses copains du quartier, il entame une formation d’acteur au cours Simon, une école de théâtre parmi les plus prestigieuses en France.

Depuis, Steve embarque chaque jour dans son RER B. Depuis la station d’Aulnay il rejoint Paris et l’univers doré des enfants bien nés. Bien plus qu’un voyage social c’est un parcours initiatique qu’il entame dès lors, en tentant de faire de ce rêve d’acteur une entreprise de reconstruction.

Ce film suit Steve à ce tournant de sa vie et tente de raconter sa difficile métamorphose.

 

A l’issue du film, Sarah Ansari, chargée de mission Egalité – diversité culturelle Ville de Rennes et Rennes Métropole animera une table ronde avec :

  • LeSoleilNoir(e), artiste Rennaise,
  • Salomon Baneck Asaro, danseur performeur et comédien
  • Mme Geneviève Letourneux, élue au droit des femmes et à l’égalité de Rennes et Rennes Metropole.

La projection sera suivie d’un apéro-cocktail, du vernissage de l’exposition « La Beauté Plurielle » et de la clôture du festival Rennes au pluriel

Tarif : gratuit

Lieu : Askoria, 2 avenue du Bois Labbé – 35000 Rennes

Réservation


21 mars  : ciné débat sur le milieu carcéral

 

148 inscrit.e.s à cette première !

Merci à tous et en particulier à La Ligue de l’enseignement, le Genepi et Brin de Soleil qui sont venus échanger avec la salle.