Loi Immigration : dire Non !

Publié le 25 janvier 2024

Partager :

protection juridique des majeurs

Fort de ses valeurs humanistes, de partage et d’inclusion, ASKORIA se positionne clairement auprès des acteurs des solidarités et de l’enseignement supérieur pour s’opposer au texte de loi voté le 19 décembre dernier sur l’immigration.
Il n’est pas concevable en 2023, dans une société en risque de fractures sociales, idéologiques ou politiques, que la seule réponse apportée soit de nature à accélérer ce processus de fragmentation en dévoyant les principes originels de notre république : Liberté, Égalité et Fraternité.

ASKORIA s’oppose bien entendu à la remise en cause de la nécessaire ouverture culturelle, créatrice de la rencontre, de la mutualisation et de l’interconnaissance consubstantielles de nos sociétés ouvertes sur le monde.

Pour toutes ces raisons, ASKORIA, activateurs des solidarités, marque son opposition à cette loi et entend veiller à ce que les principes républicains soient respectés.

Ce que dit la Fédération des acteurs des solidarités (FAS) :

Que changerait la “préférence nationale” induite par la loi immigration ? Une préférence pour la pauvreté qui touchera au moins 110 000 personnes dont 30 000 enfants

Consultez la synthèse de la Fédération des acteurs des solidarités