fbpx

En continuant à naviguer sur ce site, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience.

ASKORIA Profil Etudiant stagiaire Visuel source V200324WEB

Aide aux étudiants en situation de précarité

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation met en place une Aide pour la Perte d’emploi ou de Stage (APES).
Cette aide concerne les étudiants en formation initiale (hors apprentis) subissant une baisse de leurs ressources à la suite de la perte, du fait du COVID-19, de leur emploi dans le cadre d’une activité salariée ou de leur stage gratifié, lorsqu’ils ne bénéficient pas déjà des dispositifs transversaux mis en œuvre par le Gouvernement (chômage partiel ou aide aux auto-entrepreneurs notamment). Le dispositif ne vient pas compenser des pertes de revenus liés à des emplois ou des stages futurs, qui n’avaient pu encore démarrer avant l’intervention des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Le CROUS a en charge le traitement des demandes et le paiement sur ses fonds CVEC (Contribution de Vie Étudiante et de Campus) de l’APES des étudiants inscrits dans des établissements non attributaires de fonds CVEC.

L’emploi doit répondre aux caractéristiques suivantes :
- Exercice en cours au 1er mars 2020
- Exercice de l’activité 2 mois depuis le 1er janvier 2020 (plusieurs contrats de différents employeurs possibles)
 -Exercice de l’activité 8 heures en moyenne par semaine sur le dernier contrat (soit une perte minimale de 256 € par mois avec une rémunération au SMIC horaire net)
- Début du dernier contrat au plus tard le 1er mars 2020

Le stage doit répondre aux caractéristiques suivantes :
- Stage qui aurait été obligatoire en l’absence de confinement
- Stage gratifié supérieur à 2 mois
- Stage ayant débuté au plus tard le 1er mars 2020

Le montant de l’aide est fixe. Pour un stage gratifié, le montant est de 200 €. Pour un emploi, le soutien financier est proportionnel au nombre d’heures travaillées (pour le dernier contrat) à partir de 32h par mois (approximativement 8 heures par semaine).

Nombre d'heures mensuelles Montant attribué
Entre 32 et 49 heures 254 €
À partir de 50 heures 456 €

Si vous êtes étudiant.e et répondez à ces critères, formulez votre demande depuis ce lien : https://covid19-soutien-emploi-etudiant.lescrous.fr/.

Pour compléter votre demande, vous devrez fournir :
- un justificatif de votre statut étudiant à jour (carte d’étudiant ou certificat de scolarité)
- un relevé d’identité bancaire à votre nom
- une attestation de l’employeur justifiant de l’interruption du contrat de travail ou du stage en application des mesures gouvernementales de lutte contre le Covid-19 (le formulaire est à télécharger sur le site et à remplir par l’employeur)
- votre contrat de travail (ou convention de stage) incluant la période de confinement

Pour des difficultés de tout autre ordre, vous pouvez prendre contact avec une assistante sociale (coordonnées sur le site du CROUS).

> Modalités d'attribution d'une aide spécifique d'urgence aux étudiants en situation de précarité à la suite de l'épidémie de Covid-19 - Circulaire du 11 mai 2020 (Bulletin officiel du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation - 12 mai 2020)
> Aide d’urgence aux étudiants en situation de précarité du fait du COVID-19 : les conditions - Document de la Direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle (DGESIP, 11 mai 2020)

Diplômes du travail social : le contrôle continu pour 2020

Les diplômes de travail social de 2020 à conclure par le contrôle continu, a tranché la Direction Générale de la Cohésion sociale - DGCS
> Lire la note de la Direction Générale de la Cohésion Sociale (avril 2020)
> Lire la FAQ "diplômes du travail social - Gestion de la crise sanitaire COVID-19" de la DGCS (Ministère des Solidarités et de la Santé - 28 avril 2020)
> Lire la FAQ "Adaptations de l'organisation de la session d'examens 2020 dans le cadre de la crise sanitaire liée au COVID-19 (Ministère du travail - 6 mai 2020)
> Lire l'article en ligne sur Le Media Social (22 avril 2020)

A compter du mardi 17 mars 2020, 12h30, les 5 sites d'activité d'ASKORIA - Rennes, Saint-Brieuc, Lorient, Morlaix et Saint-Avé - sont fermés. Cette fermeture concerne l'ensemble des étudiants et stagiaires, les salariés, les partenaires et toute personne extérieure. Elle est effective tant que sera active la mesure de confinement annoncée par le Président de la République française le lundi 16 mars et que les activités en centre de formation comme en école seront arrêtées.

Pour assurer son plan de continuité d'activité et tout particulièrement le maintien de l'activité pédadogique à l'attention des étudiant.e.s et stagiaires, ASKORIA rappelle que l'activité de formation se poursuit, le distanciel devenant la règle.

COVID-19 & Plan de mobilisation des étudiant.e.s en travail social volontaires : ASKORIA aux côtés de l'État

DMETSV ASKORIA sengage Visuel V200402WEB

Au niveau de l’État, la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) a décidé la mise en place d'un dispositif de mobilisation des étudiants en travail social disponibles pour venir en appui des structures sociales et médico-sociales.

En région Bretagne, c’est la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale qui recense les besoins des employeurs. Ces besoins, identifiés, sont adressés aux établissements de formation, dont ASKORIA > Voir la notre de cadrage de la DRJSCS de Bretagne (27 mars 2020).

Les besoins à privilégier sont ceux des établissements sociaux et médico-sociaux devant assurer une continuité de l’accueil, notamment dans le domaine de l’hébergement d’urgence, l’accueil de jour, de la protection de l’enfance, de l’hébergement pour les personnes âgées, de l’hébergement pour les personnes handicapées. Les services d’aide à domicile doivent également faire l’objet d’une attention particulière.
Si vous êtes responsable d’un établissement ou service social ou médico-social, vous pouvez faire connaitre vos besoins auprès de la DRJSCS de Bretagne, directement à partir du lien suivant : https://framaforms.org/dispositif-de-mobilisation-des-etudiants-en-travail-social-1584958798

Pour les étudiants dont le stage a été arrêté ou n’a pas pu commencer et qui n’ont pas de proposition de regroupement en distanciel programmé :

  1. ASKORIA transmets aux étudiant.e.s concernés via leur boite de messagerie d’étudiant.e la liste des établissements demandeurs et des missions proposées
  2. Les étudiants intéressées et volontaires pour telle ou telle mission en informent ASKORIA sur une boite dédiée
  3. En retour, ASKORIA remet à chaque étudiant.e souhaitant prendre contact, les coordonnées de l’établissement qu’il.elle a ciblé
  4. Après qu’il.elle se soit mis.e en relation avec l’établissement employeur , chaque étudiant.e informe ASKORIA des suites données (contact sans suite ; contrat à durée déterminée ; stage).
  5. ASKORIA émet un avis sur les projets de CDD ou de stage, avis qui pourra à terme contribuer à une éventuelle reconnaissance pédagogique par l’Etat de cet engagement
  6. Dans le cas des stages, ASKORIA transmet un modèle spécifique de convention à faire signer par le.la stagiaire, l’établissement employeur et l’organisme de formation.

Nous attirons l’attention de chaque étudiant.e sur le fait que cette démarche de mobilisation est fondée sur un principe de volontariat ; ne pas s’y engager, pour quelque raison que ce soit, n’aura strictement aucun impact sur l’évaluation de son parcours de formation.

Dans la mise en œuvre de ce dispositif, il est important que chacun applique à son niveau les consignes sanitaires aujourd’hui en vigueur. Le site du gouvernement actualise ces consignes selon l’évolution de l’épidémie / https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. En outre, des recommandations de fonctionnement pour les établissements sociaux, médico-sociaux sont régulièrement communiquées par le gouvernement et le Ministère des Solidarités et de la Santé. La vigilance de chacun sur la mise en œuvre de ces recommandations est indispensable.

> En lire + (site Internet de l'UNAFORIS)

"Filmez-vous pour témoigner"
Le secrétariat d’État du ministère des Solidarités et de la Santé lance le 2 avril 2020 un projet de création de vidéos pour illustrer et témoigner de l’engagement des étudiants en travail social volontaires et des professionnels qui se mobilisent au sein des établissements sociaux et médico-sociaux dans le contexte de crise épidémique du COVID-19. Ce projet leur est destiné. Pour sa diffusion et sa réalisation, le secrétariat d’État fait appel à l’UNAFORIS, Union nationale des acteurs de la formation et de la recherche en intervention sociale.
> Tout savoir sur le dispositif

Informations et ressources

Chaque stagiaire et étudiant.e en formation :
- doit se rendre sur la plateforme pédagogique numérique - MOODLE - pour accéder aux contenus des cours.
- est invité.e à consulter très régulièrement et avec attention sa messagerie étudiante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

> Je consulte la Foire Aux Questions (mise en ligne le 3 avril 2020 - 14h10)
> Je consulte les "Questions-Réponses" du Conseil régional de Bretagne, dans le cadre de sa politique formation professionnelle continue à destination des demandeurs d’emploi (6 avril 2020)

> J'accède aux informations et ressources mises en ligne en continu par nos équipes depuis :
Notre portail documentaire : Zoom "COVID-19 : les recommandations aux professionnels"
Nos réseaux sociaux :
- Facebook ASKORIA 
- Facebook ASKORIA Bretagne Sud 
- Linkedin
- Twitter ASKORIA Le Campus
Twitter CRPD

Du côté de la Région Bretagne

> Lettre du Président du Conseil régional de Bretagne aux acteurs du secteur sanitaire, social et médico-social (6 avril 2020)

Region Bzh COVID 19 Lettre Pdt aux acteurs social sanitaire medico social V200406 WEB

 > Espace dédié sur le site Internet du Conseil régional de Bretagne

Du côté de l'UNAFORIS...

UNAFORIS : Union Nationale des Acteurs de FOrmation et de Recherche en Intervention Sociale

> Espace web dédié
> "Les colibris infatigables de la solidarité" - Tribune de Denis Vallance, Président de l'UNAFORIS - 7 avril 2020
> "COVID-19, les écoles de formation en travail social se mobilisent" - Communiqué de presse - 23 mars 2020

Du côté de la FNEMS

FNEMS: Fédération Nationale des Étudiants en Milieu Social (Facebook)

> "Contribution : une juste considération des étudiant.e.s en travail social faisant face à la pandémie du COVID-19" (tribune, avril 2020)