fbpx

En continuant à naviguer sur ce site, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience.

10 stagiaires en prépa apprentissage à askoria rennes

Depuis le mois de septembre 2020, une dizaine de jeunes femmes adressées par leur Mission locale ou leur agence Pôle Emploi suivent le parcours de formation « Prépa Apprentissage » à ASKORIA Rennes pour concrétiser leur projet professionnel en empruntant la voie de l’apprentissage.

Une Prépa Apprentissage dédiée aux métiers de l’accompagnement et du Soin pour booster son avenir !

Il s’agit d’un dispositif de 10 semaines proposé en partenariat avec l’ARFASS et la Croix Rouge.
Les stagiaires sont orientées vers les organismes de formation par leurs conseillers Mission locale ou Pôle Emploi, et leur projet est étudié, validé par l’ARFASS Bretagne, le centre de formation des apprentis (CFA) partenaire du dispositif.

Un programme en 4 modules

La Prépa Apprentissage s’organise autour de 4 séquences formatives :

  • La préparation à la certification Cléa qui permet d’évaluer le niveau en français, mathématiques et informatique,
  • Un module de connaissance du secteur professionnel des métiers du soin et de l’accompagnement,
  • La préparation au projet professionnel / de formation, pour trouver un apprentissage
  • Une préparation au PSC1, formation Prévention et secours civiques de niveau 1.

Un positionnement en début de dispositif permet de construire un parcours personnalisé pour les stagiaires. Il porte sur la maîtrise du français, les mathématiques, l’oral. A partir de là, les stagiaires intègrent un parcours complet de la Prépa, ou bien une version allégée.

Mais si certaines ont besoin de préparer un examen d’entrée en formation, elles peuvent aussi venir suivre les cours de remise à niveau en français par exemple.

L’apprentissage : un défi de taille

L’objectif de la Prépa Apprentissage est clair : que les stagiaires soient toutes capables de passer à l’action à la fin des 10 semaines. Comme l’explique Leïla Benouhoud, accompagnatrice sur le dispositif pour ASKORIA, « on vise à ce que les jeunes sortent de la Prépa avec des solutions en main pour concrétiser leur projet. »

La première, c’est d’avoir trouvé un apprentissage. Cela veut dire avoir trouvé la formation en apprentissage et passer l’admission, et avoir trouvé un employeur. Le défi est donc important !

Certaines des stagiaires visent une formation qui commencera seulement dans quelques mois. Il leur faut donc trouver un emploi en attendant, ou approfondir la remise à niveau.

Des parcours de vie qui mènent jusqu’à la Prépa

Rifka raconte : « Je voulais découvrir un autre métier. J’ai un parcours dans les métiers de l’aide à la personne et je souhaite m’orienter vers le métier d’Accompagnante éducative et sociale, et décrocher un apprentissage ». Elle a retenu cette solution de l’apprentissage pour son parcours professionnel, car c’est pour elle l’opportunité « d’être à la fois en structure et en formation ».

Jeanne, elle, veut devenir Monitrice éducatrice depuis longtemps. Elle a été admise au concours l’année dernière mais n’a pas réussi à trouver un contrat d’apprentissage.

« Au bout de 3 mois de refus, je n’avais plus la force de continuer toute seule. Quand ma conseillère m’a parlé de la Prépa Apprentissage, j’ai compris qu’on aurait du soutien et des pistes pour trouver un contrat, ça m’a remotivée. Je me suis dit que ça allait être plus simple ».

Les stagiaires témoignent des difficultés à décrocher le sésame du contrat d’apprentissage.

« Dans le social, notamment, il y a beaucoup d’associations qui n’ont pas les budgets pour prendre des apprentis ». D’autres barrières peuvent apparaître : « On m’a dit que j’étais trop jeune. Et comme je suis une femme c’était compliqué par rapport au public à accompagner (…) ou alors que les équipes étaient au complet ».

Le confinement, une épreuve supplémentaire dans leur parcours

Certaines étaient déjà, début 2020, engagées dans un dispositif de formation pour se réorienter.

Les contrats ayant été suspendus pendant la période de confinement, leur parcours a été chahuté. Les missions locales et les Pôle Emploi ont pu alors les réorienter vers le dispositif Prépa Apprentissage à ASKORIA Rennes ou à la Croix Rouge de Brest.

La Prépa est une occasion pour elles d’ajuster leur projet professionnel. Certaines hésitaient entre deux métiers, éducatrice spécialisée ou monitrice éducatrice, par exemple. Grâce à l’accompagnement socio-professionnel proposé sur la Prépa Apprentissage, les conseils personnalisés ouvrent des perspectives, leur permettant de faire un choix éclairé.

Apprendre à rebondir, un atout pour la suite de leur parcours

Apprendre à ne pas baisser les bras, à prendre sa place, c’est aussi l’intérêt de cette Prépa Apprentissage : pouvoir garder le cap et la motivation d’aller au bout de leur projet, à travers les maths, le français, des exercice d’expression orale, des ateliers pour prendre confiance en soi…

En rejoignant ce dispositif, les stagiaires veulent pouvoir exercer rapidement un métier utile aux autres.

« Ce sont des filles qui ont envie d’être « au service de ». On leur apprend à s’exprimer au travers de leurs valeurs ».

 L’accompagnement des jeunes se veut donc très stimulant ! Les stagiaires le disent : « l’accompagnatrice nous permet de rester combattives malgré les refus qui peuvent arriver. Elle ne nous lâche pas et nous donne la force de continuer. Elle nous pousse vraiment, elle nous explique qu’il y a toujours une solution et elle nous aide à la trouver ! ».

Les stagiaires saluent également tout le travail d’accompagnement de leurs conseillers Mission locale ou Pôle Emploi, et voient dans la Prépa Apprentissage un suivi en grande proximité, qui permet un travail approfondi sur la confiance en soi et la capacité à rebondir dans l’emploi, comme dans la vie.

Le développement de l’apprentissage, un tremplin pour l’avenir des jeunes

Depuis fin 2019, la Prépa Apprentissage, nouveau dispositif de formation issu de la loi Avenir Professionnel (septembre 2018) et financée par le PIC – Plan d’Investissement dans les Compétences – veut donner les moyens à des jeunes en difficultés pour concrétiser leur projet professionnel de réussir leur entrée en apprentissage.

L’apprentissage est une réelle opportunité pour apprendre à s’intégrer dans le monde professionnel, en particulier pour les plus vulnérables. L’enjeu est fort pour leur permettre de tracer une trajectoire professionnelle sécurisante : il s’agit de les rendre agiles face au monde du travail, dynamiser leur capacité à suivre une formation professionnalisante demandant de l’autonomie, de la rigueur, tout en suivant le rythme d’une formation certifiante.

L’accompagnement socio-professionnel au cœur du dispositif Prépa

Permettant de découvrir différents métiers et d’affiner les projets professionnels des jeunes, la Prépa apprentissage, c’est avant tout un parcours d’accompagnement socio-professionnel :

  • qui permet au jeune d’identifier ses compétences et ses connaissances qu’il détient, de les développer, de travailler ses aptitude relationnelles en vue de sécuriser son entrée en contrat d’apprentissage,
  • dans la recherche d’une entreprise pour leur alternance,
  • qui facilite l’accueil du jeune en entreprise, en termes de démarches administratives liées au recrutement de jeunes en contrats d’alternance.

Qui peut intégrer une Prépa Apprentissage ?

Les publics visés par ce dispositif sont des jeunes de 16 à 29 ans révolus souhaitant accéder à l’apprentissage, et plus notamment :
• les jeunes résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ou dans les zones de revitalisation rurale (ZRR) ;
• les jeunes ni en emploi, ni en formation et ayant atteint au maximum le niveau 4 (baccalauréat) non validé ;
• les personnes en situation de handicap.

Les bénéficiaires de ce dispositif accèdent ainsi au statut de stagiaire de la formation professionnelle, leur ouvrant un accès au droit de protection sociale.